Focus sur l’accueil client avec un TPV connecté à Ter’Viti

Utilisateurs du logicel Ter’Viti depuis 2013, Ivan et Karine Decotte, viticulteurs à Mailly-Champagne, ont opté cette année pour l’acquisition d’un terminal de point de vente sur tablette.
Une solution Ter’Informatique qui fait gagner du temps dans la gestion quotidienne des ventes
au caveau ou lors des salons.

Accueillant de nombreux visiteurs et clients au caveau familial et participant à quelques salons, Karine et Ivan Decotte ont opté en 2018 pour une tablette tactile équipé du logiciel de gestion commerciale Ter’Viti et du module « terminal de point de vente » (TPV) proposée par Ter’Informatique. Le principe de la tablette offre souplesse d’utilisation au caveau ou en salon pour gérer les commandes des clients et le module TPV permet d’éditer en direct la facture au client, soit sur une imprimante traditionnelle ou sur une imprimante à tickets de caisse. Fini le carnet de commande carboné et les ressaisies afférentes ! Toutes les informations client et de commande sont entrées à partir de la tablette, ce qui fait gagner un temps précieux comme l’explique Karine Decotte : « cela met à jour directement le stock sur Ter’Viti et permet d’éditer

de suite la facture avec les coordonnées du client sauvegardées aussi sur Ter’Viti ». Pour elle qui privilégie la relation avec ses clients et la convivialité, la tablette est un outil universel et simple d’utilisation qui s’avère pratique quand des clients flamands passent commandent : « je leur donne la tablette ; ils rentrent ainsi leurs noms et coordonnées d’eux-mêmes. Il n’y a ainsi pas d’erreur ! » sourit-elle. « Nous attendons maintenant la version export pour utiliser le TPV lors des salons à l’étranger, car pour le moment il ne gère pas les documents douaniers ». Le champagne Michel Decotte – 3,6 ha avec un encépagement composé de 80 % de pinot noir et 20 % de chardonnay – exporte en effet 25 % de sa production qui s’élève à 27 000 cols par an avec neuf cuvées qui satisfont les palais des clients d’ici ou d’ail- leurs. D’un point de vue tech- nique, « lorsque la tablette n’est pas connectée à Internet, les don- nées de facturation enregistrées dans le module TPV sont restau- rées au retour du viticulteur à son bureau » explique Angélique Lévèque, responsable commerciale Ter’Informatique.

Client de Ter’Informatique depuis cinq ans, le couple Decotte est très satisfait du logiciel Ter’Viti et du service client : « c’est un outil performant, avec des mises à jour régulières. Les données comptables sont trans- mises via EDI à mon comptable », exprime Karine Decotte qui a choisi Ter’Informatique pour sa proximité : « notre philosophie est de faire travailler les fournisseurs locaux ». Elle peut compter sur le service client « très réactif » (via un abonnement annuel) et la formation lors de la prise en main d’une nouvelle solution, comme le TPV.

Delphine Dethune, Marne Viticole, Octobre 2018